Morphosense : Le vent en poupe !

2017, un beau millésime pour la start-up savoyarde Morphosense ! Après la Tour Eiffel, STX, ANDRIA et BOUYGUES, l’équipe s’est attaquée la passerelle Saint-Laurent à Grenoble, une autre belle référence et encore un chantier de grande ampleur. Morphosense, c’est d’abord une technologie unique au monde : des capteurs haute performance qui mesurent la déformation et les vibrations d’ouvrages d’art. L’innovation réside dans la précision élevée (100µm/m), la simplicité de mise en œuvre, la simultanéité des deux paramètres (déformée et vibrations) ou encore la stabilité des mesures fournies en temps réel et en continu. À la clé pour les commanditaires, des économies sur la maintenance des infrastructures : du préventif plutôt que du curatif !

2h, c’est le temps qu’il a fallu pour déployer le réseau de 11 capteurs opérationnels sur la passerelle Saint-Laurent : un système flexible et rapide à installer. La surveillance en temps réel et en continue s’est déroulée pendant une période de fort vent et d’orages, donnant lieu à une forte sollicitation mécanique. Expérience concluante avec l’ouverture de nouveaux marchés pour Morphosense !

Côté développement, la start-up est désormais en pleine expansion en France et à l’international. Son challenge : lever 2 M€ cette année ! L’Agence Économique l’accompagne dans ce cadre via le programme régional Levée de fonds Ambition PME. Gageons que cette jeune pousse, sacrée comme l’une des 5 start-ups dans lesquelles investir en 2017 par le magazine Challenge n’aura pas de difficulté à trouver des investisseurs.

L’expérience de Morphosense sur Levée de fonds Ambition PME