VALORISER LES DÉCHETS VITICOLES AVEC LE LCME : UNE FILIÈRE POUR AMÉLIORER LA QUALITÉ DE L’AIR

Penser la VALOrisation économique des déchets VITIcoles comme une alternative à la pratique du brûlage à l’air libre : c’est l’objectif du projet VITIVALO en Pays de Savoie ! Une nécessité au regard des chiffres, notamment en Savoie : 2150 hectares de vignes et 30 millions de plants annuels effectués par les pépinières viticoles.

La réflexion est initiée par Grégory Chatel et Christine Piot du laboratoire LCME de l’Université Savoie Mont Blanc (Laboratoire de Chimie Moléculaire et Environnement). Première réunion tenue le 6 juin avec les 23 acteurs du consortium initial : entreprises, Communautés de Communes, Syndicat régional des vins de Savoie, etc.

OBJECTIF 1 VITIVALO – ÉTUDIER L’IMPACT DES ACTIVITÉS VITICOLES SUR LA QUALITÉ DE L’AIR DES TERRITOIRES LOCAUX

  • Inventorier les pratiques de brûlage à l’air libre des déchets viticoles : sarments, souches, etc.
  • Quantifier les émissions de particules lors de cette pratique et analyser leur composition chimique : types de polluants émis comme les HAP, pesticides, etc.
  • Estimer la contribution de ces émissions aux teneurs en particules fines mesurées sur les territoires locaux

OBJECTIF 2 VITIVALO – DÉVELOPPER DES FILIÈRES LOCALES DE VALORISATION DES DÉCHETS VITICOLES POUR LES PROPOSER AUX VITICULTEURS COMME DES ALTERNATIVES AU BRÛLAGE

  • Organiser une filière locale de collecte de ces déchets
  • Développer des procédés d’extraction de molécules chimiques d’intérêt présentes dans ces déchets pour proposer une filière de valorisation chimique
  • Évaluer la faisabilité d’une valorisation thermique de ces déchets
  • Proposer aux viticulteurs des alternatives au brûlage à travers les différentes voies de valorisation qui pourront leur générer des bénéfices économiques

 

VOTRE CONTACT
Christel Jacquet – Agence Économique de la Savoie
04 79 25 36 19 ou christel.jacquet@savoie-entreprise.com